Thomas Gaudex

Writer & Editor

Le pont suspendu

Les changements de mélodie sont parfois nécessaires

Imaginez que vous vous retrouvez face à ce pont sans savoir ce qui se trouve de l’autre côté, quelles seront vos pensées juste avant de le franchir ? Et d’ailleurs, allez-vous faire le choix de le traverser malgré ce mystère qui l’entoure ?

Une fois sur le pont, de quelle manière allez-vous rejoindre la forêt ? D’un pas rapide, les jambes tremblantes et la peur au ventre ? Ou au contraire, de manière plutôt détendue en marquant quelques arrêts pour observer les alentours et le vide en dessous de vos pieds, savourant cet instant de vie suspendu en pleine nature ?

Qu’est ce qui est le plus excitant finalement ? La traversée du pont ou l’arrivée au coeur de cette forêt inconnue ? Les deux sans doute, mais arrêtons-nous quand même un instant sur cette idée de traversée…

La vie comme une partition de musique

La vie possède elle aussi sa part de mystères. Elle est une succession de chemins que l’on peut choisir ou non de prendre. Un enchaînement de ponts qui se dressent devant nous et que l’on peut décider de traverser de la manière que l’on souhaite.

Le parallèle avec ce que l’on appelle un pont dans la musique est intéressant. J’en avais fait l’expérience en jouant du Jazz. Voici la définition qu’en donne Wikipédia :

Le pont est une partie d’un morceau (le plus souvent de 8 mesures) contrastant avec les autres parties (…) Le pont marque un changement mélodique et harmonique par rapport au thème principal. On passe souvent dans un autre ton, voisin ou éloigné.

Dans la vie, la notion de temps est bien sûr différente. Mais les ponts que l’on rencontre marquent aussi un changement de ton par rapport à notre vie quotidienne ou nos habitudes de tous les jours. Ils constituent les passerelles entre nos différents projets, qu’ils soient personnels ou professionnels.

Parfois ils font naturellement le lien entre les choses, et d’autres fois ils sont la cause de ruptures brutales. Comme un pont de corde qui viendrait soudainement à lâcher et qui provoquerait notre perte.

Ils sont les étapes qui nous permettent d’atteindre nos objectifs et parfois même de réaliser nos rêves. Ils peuvent parfois faire peur, parce que l’on ne sait pas vraiment sur quoi on marche et dans quoi on s’engage. Un peu comme lorsqu’il nous arrive en montagne de traverser un pont en mauvais état au dessus d’un torrent sans vraiment être sûr qu’il va résister à notre passage.

Sur le chemin de la vie, des ponts se présentent régulièrement à nous et l’on se retrouve alors à devoir prendre des décisions, parfois sans avoir toutes les cartes en mains mais surtout sans savoir si ces choix vont vraiment nous apporter quelque chose de positif.

Il suffit que l’on manque un peu de confiance en nous pour que l’hésitation prenne le pas sur l’action. Même en limitant au maximum les risques, on finit par rebrousser chemin sans même avoir tenté la traversée. On se prive alors peut-être de quelques aventures trépidantes, parce que l’on pense trop aux conséquences de nos actes plutôt qu’à vivre le moment présent et profiter du voyage.

De nouvelles mélodies nous tendent les bras, mais la crainte de faire des fausses notes nous empêchent d’agir.

Accepter les changements d’harmonie

Il y a des moments comme cela où l’on se retrouve sur le pont, avec d’un côté une routine quotidienne que l’on a envie de briser, et de l’autre un nouveau monde que l’on a envie d’embrasser pour donner une nouvelle couleur et un nouveau sens à sa vie. Exactement comme ce fameux pont musical qui apporte un changement de ton et un air différent au morceau.

Tout va se jouer dans la manière dont nous allons vivre ces moments là. Avec la peur au ventre, en se demandant sans cesse si ce qu’il y a de l’autre côté va nous convenir, ou alors au contraire avec confiance, en essayant de profiter du moment présent et en s’ouvrant d’avantage à notre environnement.

Le plus difficile est d’arriver à voir ces étapes de la vie comme une occasion rêvée pour tester d’autres choses et accueillir de nouvelles mélodies. Essayer de ne pas s’obstiner à vouloir absolument passer de l’autre côté du pont, mais plutôt prendre le temps et vivre pleinement ces moments de transition pour retrouver de l’énergie et dessiner de nouveaux horizons.

Accueillir simplement de nouvelles harmonies pour tendre vers une vie plus harmonieuse.

Les moments de doute peuvent apporter le meilleur, car ils sont le signe que nous sommes à la recherche de notre véritable désir. Ils sont la preuve que nous avons choisi de vivre une vie en accord avec nous-même, et non une vie en accord avec ce que la société ou les autres attendent de nous.

Ce sont des moments difficiles à vivre car nous avons l’impression d’être à la marge de tout, en réaction constante face à tout ce qui nous arrive. Tout cela est en fait révélateur d’une grande force intérieure qui finira un jour par se libérer et nous combler de bonheur.

Le bonheur ne s’obtient que par l’harmonie de son être avec la note qui l’exprime.

— Hélène Grimaud

About Thomas

Writer. Editor. Dreamer | Editor of Scribe on Medium | I enjoy surfing and watching the ocean.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.